Intrigue en cours

Le réveil

Vous vous réveillez dans un monde inconnu, vous regardez autour de vous ne reconnaissant rien, ni personne. Qui êtes-vous ? Vous ne vous en rappelez même plus. Il fait sombre, il fait froid et vous vous sentez affamé et assoifé. Découvrez ce monde prison créait pour vous, Blackstone city.
Lire plus (2026) Lire plus (1942)

Nos membres à l'honneur

à adopter de toute urgence !

Petites annonces

24/10/2018 — Rp commun : Halloween en furie venez ici pour y participer ...
19/09/2018 — Atelier écriture 3 venez ici pour y participer ...
19/09/2018 — Atelier écriture 2 venez ici pour y participer ...
10/09/2018 — Atelier écriture 1 venez ici pour y participer ...

Musique

©️linus pour Epicode
En bref


 

Partagez | 
 

 They are all going to kneel... [Elenore & Slaine]

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: They are all going to kneel... [Elenore & Slaine]  Mer 9 Juil - 22:24

Manoir de Slaine  ◈ Elenore Landi & Slaine Jaeger
They are all going to kneel...
Elenore & Slaine


 

L
e soleil se levait, illuminant la pièce qui me servait de chambre, enfin, façon de parler, je ne dormais plus depuis plusieurs millénaires... J'étais assis face à la grande baie-vitrée qui ouvrait sur un balcon et la vue de la forêt. J’étais assis ici depuis plusieurs heures, mon torse découvert appréciant les rayons du soleil. J’avais ôté ma bague de jour depuis le début, celle que je m’étais moi-même créé. Pour cette belle matinée d’été j’avais en tête de faire une petite expérience. Comme toujours je sentais le sceau sur ma peau, depuis qu’il y était, il me brûlait, il me piquait, me mangeait la chair… Mais je n’y prêtais pas attention, trop habitué à cette désagréable sensation, bien trop préoccupé à autre chose qu’à me plaindre.
Même sans bague du jour ma peau ne brûlait pas, le temps passait et les brûlures n’apparaissaient toujours pas. Ce petit test me permettait encore et toujours de me rendre compte des pouvoirs qui me restaient, de ceux qui n’avaient pas été engloutis par ce maudit sceau. Je fixais l’horizon, me concentrant, ne prêtant attention à rien si ce n’est le soleil. Plus le temps passait et plus un sourire apparaissait sur mon visage. Mais il s’évanouit bien rapidement. Je baissais les yeux, regardant mes avant-bras. Ils rougissaient, la chair brûlait, crépitait alors que de la fumée s’échappait. Je fis une grimace, mécontent, regardant ma bague de jour tendant la main elle s’envola violemment et vient se mettre à mon doigt, me protégeant de nouveau des rayons du soleil. Je restais un instant immobile, toujours assis sur mon large siège, fixant le soleil qui était déjà bien monté dans le ciel.

Puis poussant un soupir haineux j’enfilais une chemise entendant du bruit dans la pièce principale de la demeure. Je n’eus aucune difficulté à deviner qu’il s’agissait d’Elenore. Seule elle, ainsi qu’Amelia, avait le droit d’entrer librement. C’est avec la sorcière Amelia qu’il avait mis au point ce sortilège protégeant sa demeure. Fonctionnant de la même manière que pour les humains, mais cette fois, seul Slaine pouvait décider qui oui ou non avait le droit d’entrer dans sa demeure.
Il savait aussi qu’il s’agissait d’Elenore et non pas d’Amelia à l’absence des battements de cœur de la personne qui se trouvait en bas. Amelia, sorcière, avait toujours un cœur. C’était tout le contraire d’Elenore et y penser me fit sourire. Elenore n’avait plus de cœur depuis plus de mille années. Bien avant qu’elle ne devienne vampire…

Je boutonnais ma chemise, elle venait de rentrer à ce que j’entendais et voilà qu’elle filait dans ses propres appartements. Pour ma part je descendais sachant parfaitement qu’elle m’entendrait. Il suffit que je chuchote son prénom pour être d’autant plus sûr qu’elle me rejoindrait.
Depuis son arrivée à Mystic Falls nous n’avions pas eu l’occasion de faire le point sur ce qu’elle pensait de cette petite ville et de ses habitants et son ressenti m’était toujours très important.

« Elenore, rejoins moi… »

Chuchotais-je alors que je m’installais dans la pièce principale, d’un geste las de la main j’ouvrais tous les rideaux, laissant la lumière du jour illuminer entièrement la pièce. M’affalant dans un des larges fauteuils club de cuir je l’entendais me rejoindre et lui adressais un sourire.

« Alors ma chère Elenore, comment était cette petite escapade nocturne ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: They are all going to kneel... [Elenore & Slaine]  Sam 12 Juil - 23:46

Slaine & Elenore
La nuit avait été longue, Elenore était sortie du manoir de son mentor, elle avait accepté de vivre à ses côtés pour mieux l’aider à accomplir ses desseins. Mais il lui laissait champ libre, elle pouvait faire ce qu’elle désirait, et c’était ce qu’elle faisait. Elle avait faim, elle avait besoin de s’aérer un peu et de se faire à sa vie dans cette ville pathétique….
Elle avait donc enfilé un ensemble de cuir noir, ce soir, elle avait envie de chasser, mais pas une simple chasse. Elle avait envie de jouer… de se dégourdir un peu les membres, mais surtout de se délecter de sang. Elle sorti sans prendre la peine d’en informer Slaine, elle savait que quoiqu’il arrive il l’entendrait bien sortir alors, stratège et réfléchi comme il l’était, il ne tarderait pas à trouver la raison de ce départ inopiné.

La nuit enveloppait la ville de son manteau sombre, l’illuminant naturellement de ses étoiles étincelantes et de sa lune radieuse. Du moins, cela aurait dû être le cas. Elenore fit une grimace, se tenant droite en haut d’une bute, elle regardait la ville qui s’étendait à ses pieds, mais elle n’était pas plongée dans cette belle lumière naturelle. Non, la seule beauté que trouvait Elenore à ce monde était lâchement, hypocritement, gâchée par le fait des hommes. Leur pollution et éclairage artificiel entourant la ville d’un nuage grisaillant. Un gâchis parfait aux yeux d’Elenore, intensifiant d’autant plus son dégoût pour l’humain.
Elle passa outre, mais son désir de chasser se fit d’autant plus conséquent. Elle sauta donc dans le vide d’une falaise pour atterrir dans une forêt. Elle marchait quelques temps, suivant son odorat, un sourire venant se déposer au coin de ses lèvres plus elle s’approchait de ses proies de la soirée. Car son choix s’était fait sur des fêtards qui s’étaient reculés à la lisière des bois pour mieux brailler. Elle était à quelques mètres d’eux, les observant, encore plus débiles suite aux faits de l’alcool. Rapidement elle capta le regard d’un et n’eus même pas besoin d’user de son don d’hypnose pour que le regard de ses compagnons suivent. Elle tourna alors les talons et les fit s’enfoncer dans les bois là où personne ne les dérangerait ou même les entendrait… Son sourire se faisant d’autant plus large…

Les heures avaient passées, Elenore relevait la tête alors que les premiers rayons du soleil perçaient. Elle était couverte de sang, des morceaux de cervelle accrochés à ses vêtements. Elle jeta un dernier coup d’œil à ce qu’il l’entourait. Les corps des trois hommes étaient méconnaissables, comme déchirés et détruits par une bête féroce. C’était ce qu’il s’était déroulé plus ou moins.
Elle tourna alors les talons, lâchant un intestin en route, usant de sa vitesse naturelle pour retourner vers la demeure de celui qui l’importait le plus au monde. Elle arrivait encrassée devant la demeure et vit Slaine à sa fenêtre, ajustant sa bague de jour, elle devina alors ce qu’il venait d’effectuer et se pressa d’autant plus. Rentrant elle fila dans ses propres appartements, usant toujours de sa vitesse hors du commun elle prit une douche glacée, ôtant tout ce sang de chaque parcelle de sa peau, jetant ses vêtements à la benne, sachant qu’elle avait suffisamment d’argent pour s’en payer de nouveau, Slaine l’ayant suffisamment gâtée à son arrivée pour qu’elle ne manque de rien.

Alors qu’elle l’entendait descendre elle se trouvait dans son propre dressing, elle ne prêtait guère grande attention à tous ces vêtements futiles, par moment elle regrettait ne plus pouvoir s’envelopper d’une simple toge d’un blanc nacré, le lin dure lui frottant la peau à chacun de ses mouvements… Non, elle n’avait pas la possibilité de faire de tel en cette époque… Alors son choix se fit sur une longue robe de chambre, rappelant les yukata japonais, noire à divers broderies, vêtement de marque très certainement, mais Elenore s’en moquait elle appréciait seulement ne pas être étouffée dans un surplus de tissus.  
Elle finissait de se brosser ses cheveux trempés lorsque la voix de Slaine lui parvint. Il quémandait sa présence et elle eut l’un de ses rares sourires. La seconde d’après elle se trouvait dans la même pièce que l’hybride, ses yeux étaient le temps d’un instant perdus dans le vide et Elenore en déduit le résultat de l’expérience à laquelle il se livrait de plus en plus souvent les matins… Mais elle ne le prit pas en pitié, il n’aimait pas cela, elle le savait, elle le devinait.

Elle se dirigea alors vers le bar situé dans un coin de la pièce et rempli deux verres d’un des plus vieux whisky sur terre. Elenore se retrouva face à Slaine, après lui avoir déposé son verre sur l’un des accoudoirs de son siège avant de s’installer sur le fauteuil en face, croisant ses jambes laissant découvrir sa peau ivoire. Alors il prit la parole, sa voix glaciale perçant le silence qui avait suivi l’arrivée d’Elenore dans la demeure : « Alors ma chère Elenore, comment était cette petite escapade nocturne ? », elle répondit à son ami de toujours : « Cette escapade comme tu le dis, c’est avérée délicieuse bien que salissante… » dit-elle dans un sourire. Elle porta le verre à ses lèvres mais arrêta son geste à mi-chemin avant d’oser questionner son sauveur : « Puis-je savoir concernant ton expérience matinale Slaine ? » Il était bien le seul avec lequel elle hésitait et prenait grande précaution à ne pas froisser. Elle savait comment il était lorsqu’il perdait contrôle, lui donnant frisson même à elle qui n’avait plus humanité…  


mocking jay.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: They are all going to kneel... [Elenore & Slaine]  Dim 31 Aoû - 10:18

Manoir de Slaine  ◈ Elenore Landi & Slaine Jaeger
They are all going to kneel...
Elenore & Slaine


 

E
lenore était libre, j’avais beau l’avoir créé, j’avais de suite supprimer tous liens de soumission création-créateur interagissant entre nous. Je ne voulais pas de ça pour elle. Je la voulais sincère, là parce qu’elle le désirait et rien d’autre. Et j’avais bien fait d’agir ainsi parce que notre lien n’en était que plus fort… Je la laissais donc filer à ses occupations sans émettre le moindre jugement ou faire la moindre remarque. Je n’avais pas lieu de le faire et devinais bien pourquoi elle filait ainsi de temps à autres au beau milieu des nuits.

Comme toujours elle était rentrée, fidèle elle n’avait pas filé en douce pour toujours, elle revenait toujours vers moi, elle tenait trop à moi, à cette soi-disant dette qu’elle avait à mon égard, pour filer telle une voleuse. Descendant dans le salon gigantesque de ma demeure, je l’entendis se préparer, une odeur de sang de médiocre qualité emplissait la salle. J’avais vu juste concernant la raison de son départ en pleine nuit… Je finis par l’appeler, j’avais besoin de lui parler, nos passionnantes et interminables discussions me manquaient par moment. Je n’avais pas d’autres interlocuteurs l’égalant alors j’appréciais ces moments avec celle que je considère comme ma fierté, ma fille.
Elle arriva dans la seconde qui suivit, aucune odeur de ce sang de piètre qualité ne crassait son corps, elle s’en était débarrassée et en avait eu bien raison. Je fixais le vide alors qu’elle s’affairait au bar. Je sus qu’elle avait deviné la raison de mon silence, de ma perte dans l’infini de mes pensées. Elenore devinait toujours tout, tel était son don. Elle déposa un verre sur l’accoudoir de mon siège et je la fixais, la suivant du regard alors qu’elle s’installait à son tour en face de moi. On aurait dit une statue de porcelaine tellement sa peau ivoire contrastait avec la noir profond de son regard et de sa chevelure. C’était une création des plus parfaite, comme je n’en avais jamais eu l’occasion d’en créer d’autres… Même l’hybride qui allait me servir dans mon sortilège n’égalait en rien la perfection de mon Elenore…

Je brisais le silence, m’emparant de mon verre, alors qu’elle me répondait sans hésitations aucunes, dégustant une gorgée de ma boisson en l’écoutant. Je ne pus retenir un sourire accompagnant le sien. Tel père, tel fille, notre sourire était similaire en tous points, dénué de vie, de pitié, de culpabilité, empli de sadisme et de ténèbres. Voilà tout. Elle allait pour boire à son tour mais s’arrêta pour me questionner sur mon expérience. Ainsi donc elle avait deviné ce que j’avais effectué ce matin, cela ne m’étonnait pas d’elle, elle devinait toujours tout comme d’habitude.

« Tu dois te douter de la réponse non ? Un échec de plus bien que ma protection ai duré quelques temps. »

Ma mâchoire se crispa, alors qu’instinctivement je caressais le sceau noir qui me gâchait l’existence. Rien ne me manquait réellement, du moins pas autant que mes pouvoirs… Je ne pouvais me sentir plus incomplet que cela. Ma magie noire… Je n’étais rien sans. Qu’un vampire certes puissant mais pas autant qu’il pouvait l’être réellement. Je dégustais une nouvelle gorgée de whisky avant d’ajouter en prenant une grande inspiration :

« Mais tu dois t’en douter non ? Tant que cette horreur n’aura pas quitter ma peau je ne serais jamais celui que je suis réellement… »

Puis je plongeais mon regard dans le sien et avec grande sincérité ajoutais :

« Il est bien dommage que tu n’aies été l’élue, cette sorcière que j’aurais transformé et qui m’aurait sauvé de ce mal… J’aurais tant aimé que tu sois comme moi, tu aurais fait encore plus que ce que tu fais aujourd’hui. »

J’étais sincère, toujours avec elle, me laissant aller à cette sincérité presque douce que je ne m’accordais qu’en sa présence uniquement. Il est vrai que si Ambre avait été Elenore alors j’aurais été comblé. Son caractère, sa force, ses idéaux, tout aurait été parfait. Tous deux, deux hybrides vampires-sorciers, aurions parcouru le monde et tant fait avec nos capacités… Puis je repris sur un sujet moins empreint de sentiment, l’un comme l’autre n’ayant pas l’humanité allant avec ce genre de conversation.

« Alors, ne t’ennuies-tu pas ici ? Je sais que cette ville, sa population et ses attractions sont loin d’égaler celles des villes plus palpitantes que nous avons jadis parcourus… »

Ajoutais-je avec un sourire en coin, me remémorant les carnages, les passe-temps et les véritables œuvres d’arts sanglantes dont avait fait preuve Elenore au cours des siècles passés. Il était naïf de ne pas la craindre, elle avait fait tant d’horreur, en tant que vampire, mais pas uniquement. Son temps humaine n’avait pas été le plus glorieux et radieux… Bien loin de cela…

Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: They are all going to kneel... [Elenore & Slaine]  Mer 1 Oct - 22:06

Slaine & Elenore
La vampire avait rejoint l'hybride, il l'avait appelé et elle avait alors deviné qu'il avait besoin de parler. Elle ne s'en lassait jamais, sentir qu'un être aussi puissant ai besoin d'elle, de ses conseils lui faisait plaisir, lui donner de l'importance comme jamais personne ne lui en avait donné hormis Aaron, ce loup-garou qu'elle avait pris sous son aile, un des rares à être cher aux yeux de la femme. Une fois descendue elle servit deux verres et en déposa un près de l'hybride encore incomplet.  
Elle se lança alors, le questionnant sur son expérience matinale, ne craignant pas de demander même si elle avait déjà idée sur le résultat rien qu'à la mine de son créateur, la déception l'emplissait encore. Cette déception elle ne la connaissait que trop bien, mais heureusement elle n'avait jamais été à son égard. Il lui fit tout de même part du résultat, chaque jour son impatience se faisait de plus en plus intense, bien que sa libération soit de plus en plus proche. Amelia travaillait avec acharnement sur sa libération, Elenore le savait, mais cela ne faisait que la haïr un peu plus. Elle ne supportait pas du tout d'être d'aucune aide, elle aurait tout donné pour être sorcière elle aussi et pouvoir libérer par elle-même Slaine. Mais ce n'était pas le cas et elle ne pouvait que mettre sa rage sous silence bien qu'elle ne se gêne jamais pour remettre la petite sorcière à sa place. Elenore approuva lorsqu'il ajouta qu'il ne se sentirait jamais lui sans sa magie : "Je l'entends parfaitement Slaine, mais patiente encore un peu, je suis sûre que la sorcière trouvera rapidement comment te libérer." Elenore était prête à aller la presser elle-même s'il le fallait et si cela pouvait rassurer Slaine.

Il exprima alors son regret quant à la jeune Ambre, le fait qu'elle ne corresponde en rien à ses attentes, la déception qu'elle lui inspirait, Elenore ne pouvait qu'en être fière. D'une part cela signifiait qu'elle représentait beaucoup aux yeux de son créateur et que même une hybride réussie ne le satisfaisait pas alors qu'elle le faisait. "J'aurais aussi été honorée d'être celle dont le sang t'aurait délivré, je suis sûre que j'aurais été bien moins capricieuse que cette enfant..." Dit-elle avec mépris en pensant à Ambre. Mais elle savait que Slaine ne perdrait pas son temps avec une poupée inutile, il lui suffisait son sang, il ne lui prêterait plus aucune attention par la suite, Elenore n'attendait que cela. "Même sans être hybride tu sais parfaitement que je ferais toujours plus pour toi." Puis elle eut un sourire en coin alors qu'elle ajoutait : "Puis, qui sait, une fois tes pouvoirs retrouvés tu trouveras peut-être moyen de me rendre plus puissante et effacer mes faiblesses vampiriques..." Elle insinuait bien sûr la morsure mortelle de loup.

Plusieurs fois Elenore était revenu de combats contre lycanthropes en mauvais état, mordue à plusieurs reprises. Mais toujours Slaine l'avait soigné, lui concoctant une potion mettant certes quelques temps à agir mais la sauvant toujours de la mort certaine qu'implique cette morsure pour un vampire. Elle espérait qu'une fois qu'il aurait retrouvé sa magie noire il saurait la protéger de cette menace, impatiente de voir la tête des loups pensant la tuer et finalement ne l'affectant même pas...

Elle eut un léger soupir lorsque Slaine lui demanda si elle ne s'ennuyait pas ici. "Tu dois tout aussi bien te douter de la réponse non?" Dit-elle ironiquement avec amusement. Bien sûr que cette ville n'avait que peu d'intérêt à ses yeux mais elle faisait avec. "Disons que je trouve de quoi m'occuper... Quelques passe-temps, beaucoup de nouvelles connaissances virant majoritairement à des ennemis bien sûr." Elenore n'avait jamais été douée pour se lier d'amitié avec autrui, cela était réservé aux êtres doués d'humanité. Donc pas à elle, voilà tout.
"Le seul ennui est que cette ville est petite, trop petite, il est difficile de ne pas décimer sa population, les vraies chasses, les carnages me manquent assez..." Ajouta-t-elle pensive. Elle avait besoin de beaucoup plus pour s'occuper, qu'elle ait été avec Slaine ou seule elle n'avait jamais vraiment apprécié ces villes de petites tailles, trop chaleureuses sans actions, où les habitants sont tel un amas d'adolescent ne pensant qu'avec leur coeur et leurs désirs, l'intelligence n'étant pas leur fort, se plaignant continuellement, se voilant la face... Ce genre de personne l'avait toujours insupporté, raison de plus d'apprécier son absence d'humanité, elle se serait très certainement suicidée plutôt que d'être comme ce genre de personnes.

Puis elle but une gorgée de son verre, reportant son regard sur Slaine pour oser le questionner de nouveau : "Je dois avouer que je me pose quelques questions auxquelles j'aimerais que tu répondes..." Elle ne lui laissa pas le choix d'accepter ou non, elle avait besoin de savoir alors n'y allait jamais par quatre chemins même si parfois cela les faisait se disputer : "Que comptes-tu faire après? Une fois complet?" Elle avait besoin de savoir, de balayer le flou reposant sur ce futur, sur le sien, celui de Slaine et ses objectifs après sa libération... Savoir si elle le suivrait ou non, si elle reprendrait sa route en ne gardant uniquement contact ou si l'avenir de son créateur s'avérait plus palpitant.
 


mocking jay.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: They are all going to kneel... [Elenore & Slaine]  Dim 11 Jan - 17:26
RP mis en attente le temps que Slaine revienne!
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞


MessageSujet: Re: They are all going to kneel... [Elenore & Slaine]  
Revenir en haut Aller en bas
 
They are all going to kneel... [Elenore & Slaine]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Loki Laufeyson → Kneel before you die.
» ELENORE ✯ Tell me that you love me better.
» Just pretend... [Leah & Elenore]
» Intrigue N°2 - Let's stroll in the woods [Ambre / Davis / Elenore]
» KNEEL !!! [ Finit ?]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: RP :: RP en pause-
Sauter vers: