Intrigue en cours

Le réveil

Vous vous réveillez dans un monde inconnu, vous regardez autour de vous ne reconnaissant rien, ni personne. Qui êtes-vous ? Vous ne vous en rappelez même plus. Il fait sombre, il fait froid et vous vous sentez affamé et assoifé. Découvrez ce monde prison créait pour vous, Blackstone city.
Lire plus (2026) Lire plus (1942)

Nos membres à l'honneur

à adopter de toute urgence !

Petites annonces

03/08/2016 — Lorem ipsum cherche un partenaire RP! Plus d'infos par par ici.
02/08/2016 — Un nouveau prédéfini a rejoint le bottin, ouvrez l'oeil, il paraît qu'il est dangereux !
17/07/2016 — Lancement de l'intrigue #2, renseigner-vous pour y participer ...

Musique

©️linus pour Epicode
En bref
Mystic Falls ForeverConnexion

Partagez

descriptionPlay like life is a game

more_horiz

Faith & Shannon || Play like life is a game ...

Je finissait tranquillement de peindre un meuble, ces rénovation commençaient à être épuisante, Je jetais un rapide coup d’œil à l'horloge que j'avais enfin accroché. Il était déjà 20h, dans 30 minutes j'avais rendez vous avec Shannon, un vampire assez sympathique que j'avais rencontré il y à peu. Il m'avait proposer d'aller à une soirée étudiante, histoire de se détendre et de profiter sans le regretter de ma condition de vampire. Je filait vite me changer, je voulais quand même être assez descente et ne  pas arrivé avec un vieux baggy plein de peinture. Je ne savait même pas si la soirée avait un thème, je décidais de m'habiller plutôt classique mais quand même classe. Je choisi un robe noir assez simple mais élégante, et je mis mes escarpins noir. Enfin prête, J'attrapai Harmonie qui gambadai dehors. L'avantage d'être un vampire c'est que je courrais plus vite que mon chaton. Je la rentra pour pas qu'elle passe la nuit dehors et je parti.

Shannon m'avait donné rendez rendez vous devant l'université. J'arrivais 5 minutes avant mais ne le vit pas. J'attendis avant d'entendre des pas derrière moi. Je me retourna et le vit, il s’approchait tranquillement, quand il arriva à mon niveau, Je le salua. Et on parti pour la soirée tranquillement. Arrivant devant une grande battisse remplis d'étudiants plus ou moins alcoolisés. Je me retournai vers Shannon et lui dit :

Alors ptit chat, montre moi comment tu fais la fête !    



mocking jay.


Dernière édition par Faith A. Jörgen le Sam 28 Juin - 22:16, édité 5 fois

descriptionRe: Play like life is a game

more_horiz

Whitmore University  ◈ Faith G. Jörgen & Shannon  B. Hedlund
Play Like Life Is A Game
Faith & Shannon


 




L
a journée avait déjà bien commencée, je me relevais aux côtés d'une douce étudiante au pouls encore battant. Tant mieux je n'avais pas envie de retourner chercher quelque chose à me mettre sous la dent. Alors qu'elle s'éveillait, ayant totalement zappé la présence de quelques morsures que ce soit à l'intérieur des cuisses où à la gorge, elle semblait plus que satisfaite de la veille. Tant mieux, ça me faisait une belle jambe. J'allais la forcer à arrêter de parler lorsqu'elle dit enfin quelque chose qui attira mon attention. Une soirée avait lieu le soir même sur son campus.

Aah les soirées... Comment y résister? Là où l'alcool coule à flot, où les jeunes s'éclatent sans faire attention à quoique ce soit et surtout pas aux êtres qui ne sont là que pour se nourrir d'eux, les humilier ou se rire de la niaiserie de certains. Bref, il y avait beaucoup à faire en soirée. Voilà pourquoi je lui laissais quelques temps supplémentaires de parole pour en savoir plus sur l'heure et l'endroit.
Je la laissais se préparer, allongé, pensif. Une soirée d'accord, mais être le seul à se moquer et à rire de la condition des humains peut parfois s'avérer légèrement ennuyant. Avec une moue dubitative je réfléchis donc quelques instants à qui je pourrais bien inviter à se joindre à moi.

J'eus un petit sourire en me souvenant de Faith, une vampire que j'avais rencontré lors d'une soirée et qui semblait elle aussi bien aimer s'amuser. J'attrapais donc mon téléphone et lui envoyais un message, lui donnant par la même occasion une heure et un lieu pour que l'on se retrouve. Elle accepta et j'en étais plutôt content, au moins ce soir je n'allais pas m'ennuyer et pourrais voir si elle aime s'amuser tout autant que moi.

Je passais donc la journée à flemmarder dans l'appartement de l'étudiante, m'amusant d'elle, me délectant de son sang, le teintant de plaisir, d'envie ou d'adrénaline en fonction de mes envies. Puis il me fallut me préparer pour aller à cette fameuse fête, alors je quittais la demeure de ma proie, lui faisant oublier mon existence pour ne pas être harceler et me retrouvais quelques minutes plus tard devant la porte de mon propre loft.
J'y pris une douche rapide, choisi mes vêtements sans grande attention, restant fidèle à mon style de tous les jours, puis n'emportant avec moi que mes clopes et de quoi m'amuser ou faire profiter mes futurs jouets de la soirée je décidais alors de partir pour ne pas faire attendre Faith.

N'ayant jamais été très ponctuel, j'arrivais un peu en retard devant l'université. Il faisait nuit, mais ce qui est bien lorsqu'on est vampire c'est que l'on voit de nuit comme de jour. Si bien que je n'eus pas grande difficultés à voir Faith qui m'attendait un peu plus loin. Je lui fis une bise, remarquant qu'elle s'était pomponnée pour l'occasion alors j'ajoutais avec un petit sourire:

"Eh bien, tu leur as sorti le grand jeu, tu comptes faire tomber toute une confrérie sous tes charmes?"

Ajoutais-je, mais elle avait bien raison d'un autre côté, j'en faisais de même pour attirer mes proies. Le charme et la beauté sont les armes favorites des vampires pour ce qui est de piéger les humains, les faisant tomber facilement suite à un sourire ou un clin d'oeil.
On s'avançait devant le bâtiment, de la musique en sortant ponctuée de rire et de bruits de conversations des étudiants déjà présents. J'ouvrais donc la porte et laissais entrer Faith, souriant à ce qu'elle dit.

"Comment je fais la fête? Jamais sans un verre à la main!"

Ajoutais-je en l'entraînant en direction du bar. Ce fut assez simple d'attirer l'attention du barman avec la jolie vampire que j'avais à mes côtés. Je commandais donc commençant soft, l'alcool n'ayant pas grand effet sur nous autres vampires, mais nous plaisant malgré tout :

"On va prendre des shots de vodka", puis j'ajoutais plus bas de manière à ce que seul lui m'entende, me penchant en sa direction, le fixant pour mieux l'hypnotiser "tu y rajoutera quelques gouttes de ton sang comme tu te seras malencontreusement coupé avec un verre brisé..."

Je me retournais vers la salle où bon nombre d'étudiants étaient sur la piste de danse le temps que nos shots soient prêts, j'eus un petit sourire en entendant le verre se briser puis quelques secondes plus tard nous avions nos shots. J'en tendais un à Faith et trinquais. Appréciant le goût de la vodka légèrement aromatisé au sang frai de l'humain je finis par me retourner vers Faith, montrant la salle d'un signe de tête n'ayant pas encore été frappé par une humaine semblant plus distrayante qu'une autre:

"Alors t'es-tu trouvé une cible particulière pour jouer ce soir?"

descriptionRe: Play like life is a game

more_horiz

Faith & Shannon || Play like life is a game ...

Une fois Shannon arrivé, il me fit une bise, avant de complimenté ma tenue. Sur le coup je me demandai si je n'étais pas trop habillée. Mais bon tant pis, il était trop tard pour faire demi-tour. Puis après tout j'adorais séduire mes victimes, et ce soir j'avais quartier libre. En plus je savais très bien mettre mes formes en valeur. Ensemble, on s'avança vers le bâtiment, de la musique ainsi que des rires et des voix en sortait. Arrivé dans la confrérie, Shannon m'attrapa le bras et m'emmena directement vers le bar. Je le vis hypnotiser le barman pour qu'il nous serve des boissons gratuite. Et là je vis le barman se couper et mettre son bras au dessus de nos verres. Je ne connaissais pas le goût du sang mélanger à celui de l'alcool. Shannon me tendit un shoot de vodka-sang que j'avalai en même temps que lui avala le sein. La saveur était délicieuse, le piquant de la vodka mélanger au parfum sucré et doux du sang était digne des plus grands cocktail du monde.

Shannon se tourna vers moi, il me demanda si j'avais trouvée une cible pour ce soir. Je me rendis compte que je n'avais absolument pas fait attention aux étudiants qui nous entouraient. Je jetai un rapide coup d’œil dans la salle à le recherche d'un super casse croûte. Je remarquai quelque mec assez mignon mais sans plus. Beaucoup d'entre eux me lançait des regards assez explicite. J'étais soit la fille la plus canon du campus ou alors j'étais vraiment trop habillée. Je continuai de scruter la pièce. Je ne voyais personne convenir, il y avait beaucoup trop de mec sur d'eux. Le genre insupportable et qui veulent dicter leur lois. Je n'aimais pas les gens comme ça. Et j'aimais encore plus les faire se sentir petit à côté d'autre, histoire de leur apprendre la vie.

C'est à ce moment que je le vis, il était installer dans un coin tranquille, comme si on l'avait obligé à venir. Il ne semblait pas du tout à l'air au milieu de tout ces gens. Et pourtant je ne semblais ne voir plus que lui. Peut être que quand on devient un cobaye, juste un pièce de viande pour les autres, on commence à voir le monde différemment. Ce que je savais aujourd'hui c'était que je remarquai le plus souvent les personnes en marge du contexte. Lui il semblait vraiment ailleurs, l'allure rebelle et ça me plaisais. Je jetais un coup d’œil à Shannon en lui montrant le jeune homme du doigt. Je lui souris avant de me lever, de traverser la piste de danse pour aller rejoindre ce jeune homme qui m’intriguais. Beaucoup pensèrent que je venais pour eux, ils commençaient à me sourire avant de se rendre compte que je ne venais pas pour eux, Ils semblaient tous contrariés de me voir m'arrêter devant le rebelle. Quand il leva la tête vers moi, j'en profitais pour l'hypnotiser.

Salut, Je m'appelle Faith et tu as très envie de danser avec moi. Il se peut aussi que j'ai envie de te mordre alors dans ce cas là tu ne feras aucun bruit et tu continueras à danser.

Je lui attrapais alors la main et l'amena au milieu de la salle pour danser. Je jetais un petit regard vers Shannon, je savais qu'il avait tout écouté. Je lui adressai un sourire.

Alors ptit chat tu n'a vu personne à ton goût ? Tu veux qu'on partage sinon ?



mocking jay.


Dernière édition par Faith A. Jörgen le Sam 28 Juin - 22:17, édité 3 fois

descriptionRe: Play like life is a game

more_horiz

Whitmore University  ◈ Faith G. Jörgen & Shannon  B. Hedlund
Play Like Life Is A Game
Faith & Shannon


 




L
a soirée allait enfin commencer. On entrait dans la salle non sans se faire remarquer, après tout on s’invitait et on faisait pas parti de l’université, loin d’être des étudiants même si pour ce soir on essayait de s’en faire passer pour se fondre dans la masse. Mais comme c’est pas possible de commencer une soirée digne de ce nom sans un bon verre je menais ma camarade de chasse jusqu’au bar et nous commandais des shots avec un petit plus sanguin. On trinquait et vidait nos verre bien rapidement, après tout ce n’était pas cette pauvre dose d’alcool qui allait nous faire perdre nos moyens même si elle était plus enivrante avec le sang qui y était ajouté. Mais trêve de boissons et chassons.
Alors que je demandais à Faith si elle avait remarqué un repas potentiel je balayais la foule de mon regard, cherchant moi aussi. Je relevais plusieurs demoiselles à l’apparence exquise. Oui je préférais toujours me nourrir de femme, trouvant leur sang plus doux et appréciant d’autant plus le teinter d’adrénaline. Mais l’apparence n’était pas tout et ce qui m’intéresse le plus c’est leur sang… Me basant alors plus sur mon odorat je me concentrais pour déceler l’odeur qui émanait des quelques demoiselles qui avaient retenus mon attention. J’en rayais déjà quelques-unes de ma liste de proies potentielles. Pourquoi ? Soit parce qu’elles portaient trop de parfum et que je savais que ce n’était pas un mélange très appréciable, soit parce que leur sang ne dégageait pas d’odeur bien intéressante…

Je quittais mes futurs repas des yeux alors que Faith me faisait un signe du doigt. Ainsi donc elle avait trouvé de quoi se mettre sous les crocs et je contemplais sa victime. En effet, on le remarquait plutôt bien bien qu’invisible aux yeux des autres étudiants, il était tellement à part qu’un vampire ne pouvait passer à côté. Après tout ceux qui sont les plus isolés sont les plus faciles à faire disparaître quelques temps…
Je rendis un sourire à Faith, me faisant servir un second verre pour la regarder chasser un instant. J’eus un petit rire devant les regards avides des autres gars de la salle, ceux qui espéraient qu’elle jette son dévolu sur eux, me marrant d’autant plus devant les gueules qu’ils tiraient lorsqu’elle les dépasser sans leur accorder un regard. Ce qui fut d’autant plus amusant c’est leur incompréhension face à son choix de cavalier. Ces humains, tellement niais.
Je l’écoutais l’hypnotiser, souriant à ce qu’elle dit avant de reporter mon attention sur mes proies potentielles. J’avais déjà fait un bon tri et finalement je me levais à mon tour, me dirigeant vers une jeune fille qui me faisait les yeux doux, ainsi je n’aurais pas besoin d’hypnose pour la faire tomber dans mes griffes. Traversant à mon tour la salle je répondis à Faith :

« Je n’aime pas partager, puis j’ai un faible pour le sang féminin, un peu peur que ton humain ne me convienne pas, mais … »

J’arrivais alors à hauteur de l’humaine, il me suffit de lui tendre la main et de lui adresser un sourire en coin pour qu’elle s’y accroche fière. Dansant alors à mon tour avec ma proie, l’odeur de son sang se faisant d’autant plus intense et appréciable je jetais un coup d’œil à Faith qui dansait juste à côté avec sa propre proie, lui chuchotant de manière à ce qu’elle seule entende grâce à son ouïe vampirique :

« J’ai trouvé de quoi m’occuper quelques temps… »

Puis avec un clin d’œil amusé, continuant d’occuper ma proie, j’ajoutais à Faith en regardant ces regards posés sur elle, déçus et énervés :

« Comment vas-tu faire pour te nourrir tranquille maintenant que tu as réveillé la jalousie de tous ces mecs ? »

En effet, bien que les lumières jaillissaient, qu’il faisait relativement sombre et qu’il y avait beaucoup de monde, il ne manquerait plus que quelqu’un remarque que nous cassions la croûte. Bon bien sûr les humains sont d’éternels aveugles donc il n’y avait pas trop à s’inquiéter.

descriptionRe: Play like life is a game

more_horiz

Faith & Shannon || Play like life is a game ...

Alors que je dansais avec mon repas, la question de Shannon me posa un problème. C'est vrais que tout les regards étaient braqués que moi et que si je me nourrissais devant tout le monde ça n'allait pas le faire du tout. Il fallait que je trouve une idée et vite car je commençais vraiment à avoir faim et être si proche du cou de ma proie n'aidait pas à me retenir. Si jamais quelqu'un me voyait, on pourrait toujours tuer tout le monde avec Sha. Mauvaise idée ! Mauvaise mauvaise idée ! Bien que l'on en était totalement capable ça n'allait pas être facile d'expliquer un massacre à une soirée étudiante. J'avais trouvé ! Je parlais tout bas pour que Sha soit le seul à entendre.

Je sais Chat ! Je vais l'emmener dans une autre pièce pour être tranquille. De plus ça fera encore plus rager la bande d’excités qui ne me lâchent de leurs yeux. Je te donne le rôle du guet. Préviens moi si quelqu'un arrive. Et bon appétit Chat !

Alors que Sha acceptait, de mon côté j'emmenais ma proie dans une pièce adjacente à celle de la soirée. Maintenant que j'étais tranquille avec mon repas, je en me gênais pas pour le mordre directement au cou et me délecté de son sang. Je pouvais très facilement tenir avec des poches de sang, mais il faut bien le dire prendre le sang à la source c'est quand même meilleur. Alors de temps en temps je me faisait ce petit plaisir.

Mais alors que j'étais tranquille, j'entendis la porte s'ouvrir. Je relevais le tête immédiatement pour voir un étudiant me regarder avec horreur. Mais comment avait il pu arrivé jusqu'ici sans que Shannon s'en rende compte. C'est alors que je vis le jeune homme voler contre un mur et justement je vis Sha le remplacer dans l’embrasure de la porte. Ce dernier s'excusa d'avoir été distrait et ne pas avoir remarqué avant que le jeune homme approchait.

Heureusement que je peux te faire confiance Chat. Je lui avais dis sur un petit air amusé. C'est pas grave de toute façon j'avais finis.

Sur ces mots je regardais ma victime pour la libérer, je lui ordonnais de tout oublier et d'aller retrouver ses amis. S'il en avait. Et je me tournais vers Shannon. Je lui demandais comment avait été son repas avant de me concentrer sur l'homme inconscient contre le mur. Avec un petit sourire je m'agenouillais devant lui.

Et bah tu n'y est pas allé de main morte … J'espère que tu ne l'a pas tué quand même. Ce serait dommage.

Alors que Shannon s'agenouillait aussi, et tapotait sur la tête du beau au bois dormant, j'essayais de penser à une solution si jamais l'homme était mort. La seule sortie donnait sur la salle des fêtes. Donc pas moyen de sortir sans se faire remarquer. En vitesse vampirique, on aurait peut être une chance mais c'est sans compter le poids du cadavre que l'un de nous deux devra porter.


mocking jay.


Dernière édition par Faith A. Jörgen le Ven 11 Juil - 16:54, édité 1 fois

descriptionRe: Play like life is a game

more_horiz

Whitmore University  ◈ Faith G. Jörgen & Shannon  B. Hedlund
Play Like Life Is A Game
Faith & Shannon


 




L
Je retenais un sourire alors que je voyais Faith chercher un moyen de se nourrir tranquillement. Puis alors que je continuais d’occuper ma proie tout en lui adressant des regards charmeurs et des baisers taquins pour rendre son sang d’autant plus alléchant la voix de Faith me parvins de nouveau aux oreilles. J’eus de nouveau du mal à réprimer un sourire et hochais la tête pour qu’elle voit que j’étais d’accord avec son plan, rajoutant simplement de la même manière qu’elle l’avait fait afin que seuls nous deux entendions notre échange :

« Ça marche, régale-toi ! »

Je regardais Faith et son repas traverser la salle, suivis par une ordre de regard assoiffée non pas de sang mais de la beauté de la vampire. Tant de stupidité de la part de ces gamins me fit cette fois pouffer de rire à la surprise de ma proie dont je détournais rapidement l’attention. Je laissais quelques temps passer et m’amusais d’autant plus de voir les airs dégoutés et déçus s’emparer des différents prétendants de Faith. J’imaginais bien tous les films qu’ils s’étaient fait et surtout ce que chacun d’entre eux réservaient à l’attention de l’heureux élu de la jeune femme. Ça serait tout aussi amusant d’ailleurs…
L’odeur du sang de son repas me parvint alors que je devinais qu’elle avait commencé à dîner. Cette odeur me donna d’autant plus faim. Je jetais un nouveau regard à la porte, remarquant que personne ne s’y dirigeait et alors j’entrainais rapidement ma proie dans un coin un peu plus sombre de la pièce. Il suffit d’un regard pour l’empêche d’émettre quelque cri qui pourrait inquiéter les gens et je plongeais mes crocs dans sa gorge et me régalais.

Je relevais la tête rassasié et récupérais une perle du sang de l’exquise demoiselle à la commissure de mes lèvres avant de lui donner un baiser en échangeant par ce biais quelques goûtes de mon sang afin qu’elle guérisse. Alors que je l’hypnotisais pour qu’elle oublie un bruit me parvint et je détournais vivement mon regard pour le déposer sur la porte derrière laquelle se trouvait Faith.

*Et merde…*


Pensais-je en levant les yeux au ciel avant de filer à l’aide de ma vitesse vampirique me faufilant à travers la foule sans me faire remarquer. Le gars, un curieux qui allait le regretter, avait ouvert entièrement la porte que déjà je me trouvais derrière lui. Une simple frappe dans le dos, du moins à force de vampire suffit à le propulser dans la pièce avant qu’il n’aille s’étaler contre le mur d’en face. Je refermais donc la porte pour voir Faith avec son repas entre les bras.

« Désolé j’ai été un peu déconcentré, mais je t’en prie continue, il s’est rien passé ! »

Je savais que j’allais pas manquer une remarque mais Faith fut plus amusée et moqueuse qu’autre chose. Je me justifiais en haussant les épaules avant d’aller me poster à côté du corps du curieux. Elle se débarrassait de sa poche de sang ambulante et j’ajoutais donc avec une petite moue :

« J’avais la dalle aussi… et j’ai très bien mangé d’ailleurs… »
Ajoutais-je avec un sourire satisfait en repensant au sang de la délicieuse étudiante. Faith me rejoint aux côtés de l’inconscient et se disait que j’y étais peut-être allé un peu fort. J’haussais les épaules avant de m’accroupir à mon tour.
Je poquais alors la tempe du gars, pas de réaction, alors je lui donnais des pitchnettes ponctuées de ‘youhou’ ennuyé, pas de réaction, alors je lui frappais la joue rythmé de ‘hé ho’ énervé du manque de répondant de l’humain, pas de réaction… Alors j’agrippais la cravate du gars pour le redresser. A la manière donc son cou se tordait je compris et remarquais que maintenant que j’entendais pas son palpitant s’exciter :

« Oups… »

Je me tournais alors vers Faith, secouant le gars, faisant balloter mollement sa tête au bout de son cou :

« Ils sont fragiles ces humains ! J’avais pas l’impression d’y être allé aussi fort quand même… »

Ajoutais-je en regardant le corps sans vie et le laissant retomber à mes pieds. Je lançais un coup d’œil à la pièce où bien sûr il n’y avait pas d’issus si ce n’est une petite lucarne où le corps du gars ne passerait jamais à moins de le tailler en pièces mais c’était salissant. Ou à moins de détruire le mur mais ça se ferait entendre… Je soupirais :

« Bon je crois qu’on est dans une situation difficile… On fait comment pour s’en débarrasser ? »

Interogeais-je Faith d’un regard cherchant une solution à notre problème sachant qu’une horde d’étudiant attendaient à l’extérieur de la pièce et que la plupart avaient le regard braqué sur la poigné pour voir la jolie demoiselle sortir… Ou alors allaient aussi tenter de faire les malins en venant voir pourquoi elle ne sortait pas.

« T’étais obligée d’attirer tous les regards aussi, bravo ! »

Ajoutais-je moqueur sachant parfaitement que c’était de ma faute mais m’en moquant tout autant. On était peut-être dans une situation difficile mais je me moquais bien de devoir hypnotiser toute une promo d’étudiants ou encore de leur faire passer un mauvais moment pour nous en sortir. Mais il devait bien y avoir une solution moins lente et moins salissante que ça… Restait plus qu’à trouver, alors je me mettais à cogiter.
Le sortir en vitesse vampirique ? On serait ralenti par son poids et la distance avec la sortie… Puis j’eus une idée :

« Je sais ! Faut que l’un de nous détourne leur attention ! Vu que t’as déjà capté la majorité de l’audimat t’as qu’à aller faire un strip sur scène et moi je le fais sortir rapido ? »

Ajoutais-je taquin avant d’essayer de reprendre mon sérieux et de trouver meilleure solution au problème.

descriptionRe: Play like life is a game

more_horiz

Faith & Shannon || Play like life is a game ...

Et bien … Nous voilà dans de beau drap maintenant. Alors que Shannon tapotait la tête du mec inconscient, il y allait de plus en plus fort. Je me maudis de ne pas avoir fait plus attention. Bien sur Sha aurait pu faire mieux mais il n'était pas totalement coupable. Mais bon je gardais mes pensées pour moi. En attendant il fallait absolument réfléchir à un moyens de nous sortir de cette situation. Et ça n'allait pas être facile. Quand Sha attrapa l'homme par la cravate, je vis sa tête retomber dans un angle pas très agréable à voir. Mort. Il n'y avait plus aucun doute l'étudiant était mort.

Ah bah bravo. T'es fier de toi ? Franchement Sha une pichenette et il aurait été chaos pendant quelques heures. T'avais pas non plus besoin de l'envoyer dans le mur.

Je réfléchissais pour savoir comment faire sortir cet homme sans se faire remarquer et sans que quelqu'un s’aperçoive qu'il était mort. Je regardais le lucarne des toilettes : trop petite. Il n'y avait pas d'autres sorties et la salle était pleine d'étudiant faisant la fête. Il fallait trouver une solution pour nous sortir de cette situation inconfortable. « T’étais obligée d’attirer tous les regards aussi, bravo ! ». Voilà que ça allait être de ma faute. En même temps il aurait pu me prévenir qu'il fallait venir en mode décontracté et non bien habillé. Je lui lançais un regard noir le voyant sourire de toutes ces dents.

Je cherchais quoi faire, la vitesse vampire ne nous empêcherait pas de nous faire remarquer, on pourrait difficilement faire croire à un coma éthylique vu comment sa tête pendouillait au bout de son cou. Hypnotiser tout le monde prendrait trop de temps et je n'avais pas envie de faire un massacre. Non non non je ne trouvais aucune idée utile. Je commençais à m'impatienter et fixais la poignée de la porte qui nous séparait de la soirée. A tout moment quelqu'un pouvait entrer et nous trouver à côté d'un cadavre.

Une idée ? Puisque c'est toi qui nous a mis dans cette situation ?

Quand ce dernier m'annonça ce qui lui était passé par la tête, je crus un instant que j'allais lui arracher la tête. Moi faire un strip-tease. Non mais il devenait complètement dingue. Mais au fond c'était peut être une bonne idée. Enfin dans la forme, je ne me déshabillerais pas mais juste histoire de détourner l'attention de tout les étudiants dans la salle. Il fallait maintenant trouver comment faire et garder mes vêtements en même temps.

Je refuse de me déshabiller ! Mais si ça tu as t'en envie que quelqu'un enlève ses vêtements, je t'en pris la scène est pour toi ! Mais au fond, et ça me fait mal de dire ça, tu as peut être eu une bonne idée. Il faut qu'on trouve un moyen de détourner l'attention des invités.

Comme si la situation n'était pas assez horrible, je me retournais en entendant quelqu'un approcher de la porte.


mocking jay.

descriptionRe: Play like life is a game

more_horiz

Whitmore University  ◈ Faith G. Jörgen & Shannon  B. Hedlund
Play Like Life Is A Game
Faith & Shannon


 




F
aith me blâmait, bon d’accord elle n’avait pas tout à fait tort mais bon, pas la peine d’en faire tout un plat ! Un humain de plus ou de moins ce n’était pas grand-chose, il y a bien plus terrible, après tout y’en a des milliards sur terre ! Alors je rétorquais en bougonnant, insistant que ce n’était pas que moi de nouveau :

« Roh, ça va ! ça va ! T’avais qu’à pas tous les chauffer aussi, quand on veut miamer on se fait discret on se fait pas remarquer par une bande de sans cervelles en chaleur ! »

C’est vrai quoi ! Si elle s’était un minimum fondue dans la masse elle aurait pu se nourrir tranquille et l’autre curieux ne serait pas venu fouiner ! Bon certes c’était pas simple de se fondre dans la masse avec une jolie frimousse mais faut parfois faire un effort, non mais !
Pour me justifier de l’avoir envoyer valser j’ajoutais en haussant les épaules :

« Il m’a surpris, trop captivé par mon propre casse-croûte, pas de ma faute si j’ai tendance à être un peu violent… »

L’idée du strip ne semblait pas l’enchanter… Je ne voyais vraiment pas pourquoi ! Fallait y voir un compliment voyons ! ça voulait dire qu’en se dénudant devant toute cette assemblée elle capterait tous les regards c’était pas mal et flatteur… non ? Alors j’haussais encore une fois les épaules et ajoutais :

« Bon alors si tu veux pas montrer tes fessiers faut trouver autre chose pour attirer leurs regards à tous et essayer une hypnose de groupe… »

Puis je regardais la pièce et vit l’unique lucarne et la montrais d’un mouvement de tête avant de regarder le corps inerte…

« Ou sinon… on le vide complètement de son sang pour qu’il soit tout sec, on le démembre et on fait passer ce qu’on peut par là ! »

On risquait de se salir un peu mais bon… je regardais Faith, c’est une nana si c’est elle qui se salit elle pourrait faire passer ça pour des règles mal gérées ou je ne sais quoi.
Mais alors que j’allais lui proposer, un petit air fier qu’elle reconnaisse que j’avais eu une idée pas si mal, quelqu’un alla pour entrer dans la pièce. Je levais les yeux au ciel, mais cette fois j’étais au taquet.
900 ans ça aide des fois, je le choppais alors qu’il tournait la poignet et le fit entrer, le plaquant ‘gentiment’ contre le mur l’empêchant d’une paume de parler, plongeant mon regard dans le sien pour l’hypnotiser, l’index sur mes lèvres :

« Chut ! Pas un mot, pas un bruit et tout ira bien. »

Il opina restant bouche fermée alors que je lâchais ma main. Puis je lui tapotais l’épaule avec un grand sourire et j’ajoutais à l’attention de Faith tout en continuant de regarder le malheureux gamin qui nous souriait bêtement jusqu’à ce qu’il voit le corps et pâlisse violemment :

« Ou alors… on se sert de ce nigaud comme ticket de sortie… il prend pour nous et on file tranquille, puis ça serait marrant de le voir galérer où de l’hypnotiser pour qu’il soit persuadé de l’avoir fait… »

descriptionRe: Play like life is a game

more_horiz
RP mis en attente en attendant le retour de Shannon.

descriptionRe: Play like life is a game

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum